coup de gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

coup de gueule

Message  buths le Sam 12 Mai - 6:16


Tarification progressive de l'énergie : Enercoop prêt à aller de l'avant !
François Hollande s'est engagé à créer un tarif progressif de l'électricité et du gaz. Celui-ci sera composé d'un «forfait de base» pour la consommation indispensable (s'éclairer, se doucher, se chauffer…), facturé à un coût sensiblement inférieur à celui d'aujourd'hui. Pour les consommations supérieures, la tarification augmentera, ce qui incitera les consommateurs à maîtriser leurs consommations.
Pour Enercoop, une telle mesure va dans le bon sens car, si elle est accompagnée de mesures d'information et de soutien aux économies d'énergie, elle permettra de réduire la consommation d'énergie en France, nous plaçant ainsi dans une trajectoire d'avenir, moins dépendante des énergies fossiles et nucléaire. La tarification progressive de l'énergie est également une question d'équité sociale. Actuellement, la part fixe des factures d'électricité (l'abonnement) fait que les consommateurs modestes paient plus cher le kWh d'électricité consommé que les consommateurs aisés. Mettre en place une tarification progressive permettra ainsi à de nombreux foyers de réduire leur facture énergétique.
Les modalités pratiques et le calendrier de mise en œœuvre de cette tarification progressive restent à déterminer. Enercoop soutiendra l'application d'une tarification progressive chez tous les fournisseurs avec des mesures de soutien aux économies d'énergie, en particulier pour les ménages confrontés à la précarité énergétique.
» Lire l'article : http://www.enercoop.fr/index.asp?id=593


Je me pose quand même des questions par rapport à ce genre d’article !

Tout le monde est bien d’accord sur le fait qu’il faut diminuer sa consommation d’électricité. Mais en France le citoyen a été incité à utiliser cette énergie comme moyen de chauffage. Alors pourquoi aujourd’hui le stigmatiser ?

Les méchants gros consommateurs riches contre les gentils pauvres…
Cela me semble un raccourci un peu facile et au moins partiellement faux.
D’abord parce que la part chauffage dans la facture influence complètement la donne.
Et ensuite parce que les méchants riches ont achetés des maisons « passives », très basse consommation, ont pu se payer un éclairage led très onéreux, et se chauffent avec des chaudières à granulé dernière génération … pas sûr donc que ce soient eux qui ont les plus grosses factures d'électricité !

La fin de l’article complet : « L’idée de l’horosaisonnalité est de faire payer davantage le consommateur en saison et en heure de pointe afin de limiter les pics de consommation »
Ils ont tout compris chez Enercoop !!! Mais ça n’existait pas déjà ce genre de truc ? … je crois même que ça s’appelle Tempo…
avatar
buths

Messages : 131
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 57
Localisation : 62310

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule

Message  Lucien77 le Dim 13 Mai - 8:21

Faut quand même relativiser, l'article date de début janvier, et Enercoop n'est qu'un fournisseur d'électricité qui voudrait jouer dans la cour des grands...

En plus leurs arguments sont très incompréhensibles, voire contradictoires, exemple :

Pourquoi Enercoop ne propose pas d'heures pleines / heures creuses?
L'électricité est achetée à nos producteurs au même prix le jour et la nuit. Le tarif réglementé applicable la nuit est très en-deçà de la réalité des coûts et vise à inciter les gens à consommer une surproduction nucléaire. Il existe une différence dans le prix d'acheminement entre le jour et la nuit, mais elle est trop négligeable pour la répercuter sur nos tarifs.
Négligeable pour le consommateur, mais pas pour eux, donc on encaisse....
En plus, je ne vois pas comment ils peuvent acheter du photovoltaique la nuit au même prix que le jour.....

..../...Au-delà, Enercoop est une Société Coopérative d'Intérêt Collectif (SCIC), dont les bénéfices sont statutairement réinvestis dans l'objet de la structure, à savoir les énergies renouvelables et les économies d'énergie. .../...
- en cas d’exercice excédentaire, une rémunération des parts sociales peut être versée
Logiquement, si les bénéfices sont réinvestis, il n'y a pas d'excédents...

extrait de http://www.enercoop.fr/L-offre-d-Enercoop_551.html



A+

Lucien77

Messages : 387
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 67
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule

Message  Gugusse le Lun 14 Mai - 10:19

Je suis d'accord avec buths. On oppose les riches et les pauvres.
Sans entrer dans le détail de qu'est-ce qu'un riche et qu'est-ce qu'un pauvre, cette idée de tarifs progressifs va pénaliser les pauvres voire très pauvres et être quasiment sans conséquences pour le milieu plus aisés et les riches.
Je ne dis pas qu'il faut que les riches crachent de l'argent à tout bout de champs, loin de là.
Ce système issu d'un gouvernement dit socialiste devrait donc être socialement équitable, ce qui ne le sera pas. Je vais m'expliquer.

Je réfléchissais à cette proposition d'un tarif progressif en opposant le petit locataire et le propriétaire qui a un peu de moyen (il existe des proprios "pauvres).

En général, les très petits loyers (si ça existe encore) concernent les petites gens aux revenus plus que modestes. Ces petites gens vont donc louer pour une somme qui représentera en général plus de 30% de leur revenus (certains c'est 50 ou 60% avec le jeu des APL et des Allocs) un logement pas insalubre mais presque.
Ce logement sera mal isolé, avec des fenêtres simple vitrage (si si ça existe toujours), des grilles pains en guise de chauffage et un petit cumulus entartré au possible, trop petit pour le nombre d'occupant.
Le chauffage de ces logements est ce qu'il y a de moins cher à installer pour le proprio, mais le rendement est déplorable: aucun inertie, vous arrêter le radiateur et la sensation de froid apparaît instantanément.
L'isolation pourrie avec une exposition au soleil pourrie (hé oui, moins c'est cher et moins belle est la vue) font que les apports passifs seront nuls.

Donc ces familles que j'appellerai familles A, vont chauffer pas mal l'hiver, la consommation va être importante pour une température assez mal maîtrisée.

Lorsque j'étais plus jeune, avec des revenus très faibles, j'avais loué un studio de 18 m² exposé plein nord, la fenêtre était une baie vitrée dont le joint central était sec (courant d'air garanti), un grille pain sous-dimensionné en guise de radiateur, 2 plaques électrique et un frigo "table top". Pas de machine à laver, un mini four car je pouvais pas mettre autre chose, et pas de congélateur.
Je payais, à l'époque, 99€ mensuel d'électricité (les années 1999-2000), tarif HP-HC, lissé sur 12 mois.

Maintenant, si vous prenez une famille B avec des revenus suffisant pour se permettre de choisir son logement et être ainsi plus exigeant.
L'isolation sera bien meilleure, le mode de chauffage plus évolué (plus cher pour le proprio évidemment) donc plus économique, les apports passifs seront plus importants.

Cette famille là consommera moins pour se chauffer, possèdera des équipements qui consommeront moins (classe A, A+ ou autre). elle aura la possibilité d'habiter un logement plus grand, d'avoir plus d'équipements donc plus de consommateurs d'énergie. Elle pourra avoir en prime une climatisation, un sèche linge, un lave vaisselle, un voire plusieurs congélateurs, réfrigérateurs... Bref, un niveau de vis confortable.

Au final, la facture pourra être sensiblement la même voire inférieure pour la famille B si on ramène cette facture à la surface de l'habitation.

Je prend mon cas, je n'ai pas une grande maison, locataire de 70m², exposition plein sud, maison BBC, chauffage par PAC air-air, pas mal de consommateurs électriques, frigos, congélos, fours... EDF estimait ma conso à 130€ environ en tarif de base (pas même HP-HC). Si je ramène ça à la surface, et à l'augmentation du coût des factures EDF depuis les années 2000, je suis pas tellement loin des 99€ mensuels de mon studio.

La différence entre les deux c'est le confort bien plus important maintenant que lorsque j'habitais ce studio et que mes revenus ont augmenté au point que maintenant je peux mettre dans un loyer bien plus que le salaire que j'avais à l'époque (faut dire que je partais de très bas). De plus j'ai la palce pour bricoler dans le jardin ou le garage, donc encore une autre source de consommation électrique.

Si je suis donc la future proposition de tarification EDF, les pauvres font absorber leur "forfait essentiel pour vivre" dans le chauffage et l'eau chaude, tandis que les "nantis" n'en consommeront qu'une partie et pourront utiliser ce qui reste pour "leur petit confort". Ou pire, ce "forfait essentiel" ne sera peut être pas suffisant pour les plus mal lotis...

Dites moi si je me trompe mais pour le moment je le vois comme ça.
avatar
Gugusse

Messages : 408
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 40
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Re: coup de gueule

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum